Services & Fiscalité

La R.C. : à quel tarif et pourquoi ?

L'assurance « responsabilité civile » (RC) est obligatoire et est destinée à couvrir les dégâts que vous, ou votre véhicule, pouvez occasionner à des tiers. Comme pour tout autre type de couverture, l'assureur va évaluer...

16 NOVEMBER 2017 par J.-F.Ch.
L’assurance « responsabilité civile » (RC) est obligatoire et est destinée à couvrir les dégâts que vous, ou votre véhicule, pouvez occasionner à des tiers. Comme pour tout autre type de couverture, l’assureur va évaluer le « risque » qu’il prend, en fonction de multiples critères.

Le type de véhicule à assurer est un premier élément important : une petite urbaine est a priori considérée comme moins dangereuse qu’une puissante sportive. Au plus de CH (chevaux) ou de KW (kilowatt), au plus cher donc. Son usage est un deuxième facteur : privé/chemin du travail ou professionnel ? Dans ce dernier cas, la probabilité d’accident est estimée plus grande.

Le (ou les) conducteur(s) amené(s) à prendre le volant sont un autre élement d’évaluation. Jeune et sans expérience, venant d’obtenir son permis, célibataire de surcroît : voilà qui est pénalisant aux yeux des compagnies d’assurance. Bien plus qu’un père (ou une mère) de famille, employé(e) ou fonctionnaire, qui ne prête jamais son auto à personne…

Vous disposez d’un garage ? Un bon point ! Vous roulez peu (voir « assurance au kilomètre ») : un autre. Mais le plus important reste sans doute le fait de ne pas avoir eu d’accident pendant plusieurs années. Ceci se détermine par une  «attestation de sinistralité » que votre ancien assureur (si vous en changez) est tenu de vous fournir.

Chaque année, enfin, votre prime peut varier. Au fur et à mesure que vous faites la preuve que vous êtes un « bon » risque, ou au contraire en fonction d’accidents que vous avez occasionné, en tort ou non : avec comme sanction possible que votre assureur mette un terme à votre contrat !

B.G.

Notre conseil :

En cours de contrat, surveillez en permanence les propositions faites par d’autres compagnies. En changer peut parfois… rapporter gros !

Articles associés

Garantie légale ou garantie commerciale, vous connaissez la différence ?

En matière d'automobile, la garantie est un sujet qui ne laisse personne indifférent, acheteurs et constructeurs. Ce n'est pas pour...

Faut-il encore passer par un courtier d’assurances ?

L'époque où les compagnies d'assurances n'entretenaient pas de rapports directs avec leurs clients et où l'intervention d'un intermédiaire (le courtier)...

Revendre sa voiture, ce qu’il faut savoir

Votre décision est prise, vous allez vous séparer de votre bonne « vieille titine » ! Mais comment faire exactement ? La démarche ne...

L’assurance au kilomètre : vraiment intéressant ?

C'est, depuis quelque temps, le slogan publicitaire par excellence de beaucoup d'assureurs : « ne payez que les kilomètres que vous parcourez...

L’omnium : la panacée ?

En Belgique, à peine 40 % du parc automobile serait couvert par une assurance « omnium »,totale ou partielle. Les véhicules récents sont...

Close