L’omnium : la panacée ?

L’omnium : la panacée ?
En Belgique, à peine 40 % du parc automobile serait couvert par une assurance « omnium »,totale ou partielle. Les véhicules récents sont largement les mieux lotis, mais il n’empêche : les primes élevées sont souvent rédhibitoires. Sans compter la relative tranquillité d’esprit qu’elle procure, une telle couverture peut néanmoins souvent se justifier.

 

Une « full omnium » couvrira, en effet, tous les dégâts occasionnés à votre voiture, que vous soyez ou non en tort. En ce compris le vandalisme (sauf exclusion) et les délits de fuite. Vous êtes en outre certain d’être indemnisé rapidement, même si la partie adverse conteste sa responsabilité. Si vous avez opté pour une « valeur agréée» ou une « valeur de remplacement », vous pouvez toujours connaître à l’avance ce que vous retoucheriez en cas de « sinistre total ». Sinon, c’est un expert qui déterminera la valeur de votre auto avant accident.

L’omnium (avec ou sans franchise) est certainement à conseiller pour un achat neuf, par exemple pour la durée du financement. Après… vous pourrez songer à une « petite omnium ». Celle-ci vous couvrira encore en cas de vol, d’incendie, de bris de vitre, de catastrophe naturelle (les grêlons!) ou si vous heurtez un animal.

Même avec une « omnium complète » une indemnisation peut parfois vous être refusée. Notamment en cas de fraude avérée ou d’accident causé volontairement (jeter sa voiture dans le canal pour toucher la prime et en acheter une neuve!). Mais aussi pour conduite en état d’ivresse ou une déficience technique importante imputable à un défaut d’entretien (exemple : pneus lisses). Idem si le conducteur n’avait pas de permis de conduire ou en l’absence de certificat de passage au contrôle technique. Bref, chaque fois qu’on peut vous imputer une « faute grave », à l’origine du sinistre.

B.G.

Notre Conseil :

Inutile de continuer d’assurer en omnium une voiture qui n’a plus guère de valeur sur le marché : en aucune façon vous ne serez indemnisé au-delà d’une somme dérisoire. Songez à renoncer à cette assurance bien avant !