Bon à savoir

Revendre sa voiture, ce qu’il faut savoir

Votre décision est prise, vous allez vous séparer de votre bonne « vieille titine » ! Mais comment faire exactement ? La démarche ne s'improvise pas. C'est que là, dehors, certains requins vous attendent au tournant ! Voyons,...

17 DECEMBER 2017 par J.-F.Ch.
Votre décision est prise, vous allez vous séparer de votre bonne « vieille titine » ! Mais comment faire exactement ? La démarche ne s’improvise pas. C’est que là, dehors, certains requins vous attendent au tournant ! Voyons, point par point, comment procéder et par quel canal éventuellement passer.

1. Deux solutions faciles mais pas vraiment rentables

7c9ff643f91aVotre voiture est très vieille, parfois en panne, et bonne pour la casse. Rendez-vous chez un casseur et voyez ce qu’il vous propose (tapez « casse auto en Belgique » sur un moteur de recherche et vous en aurez déjà au moins 15!), mais avant de (faire) casser votre auto, consultez les annonces des sociétés qui revendent les voitures à l’étranger (principalement en Afrique). En passant par elles, vous y gagnerez peut-être quelques centaines d’euros supplémentaires. Ces sociétés, très actives, paient généralement cash (mais n’hésitez pas à marchander fermement!) et se font souvent connaître en déposant une petite carte sur votre portière conducteur… Autre solution, si vous avez décidé d’acheter un véhicule neuf : faire reprendre votre ancienne voiture par le concessionnaire. Beaucoup se laissent tenter par facilité mais si votre voiture est en bon état, c’est le concessionnaire qui fera la bonne affaire ! Il n’est pas du tout impossible que, en repassant chez lui pour votre premier entretien, vous aperceviez votre ex-auto affichée à une somme bien plus rondelette que celle qu’on vous a, soi-disant généreusement, accordée…

2. Définir la valeur de son auto

autokostenPour ce faire, référez-vous au spécialiste du genre en Belgique. Achetez un Moniteur de l’Automobile et voyez La cote des voitures d’occasion en fin de magazine ou téléchargez le document pdf, via une simple inscription au site. (http://www.moniteurautomobile.be/vente-voiture-occasion/rechercher-valeur-voiture-occasion.html).

Diminuez votre prix si votre voiture a effectué plus de 15.000 km par an (de 0,0457€ à 0,1219 € par kilomètre supplémentaire, selon la puissance fiscale et l’énergie), si elle est abîmée (griffes, accident) ou si des frais importants sont à réaliser à court terme. Mais augmentez-le raisonnablement en fonction des options présentes sur votre véhicule (et dont vous pouvez chiffrer plus ou moins la valeur en consultant les sites officiels des marques) ou si vous avez effectué moins de kilomètres que la moyenne (de 0,0076 € à 0,0381 € par kilomètre en moins, selon la puissance fiscale et l’énergie). De même, vous pouvez comparer votre voiture à celles, similaires, vendues sur des sites spécialisés dont vous trouverez une liste ci-après.

3. Placer une annonce sur un site

Les petites annonces dans le Vlan ou autre toute-boîte papier, ça existe encore, mais c’est éculé, il faut vivre avec son temps. Aujourd’hui, ce qui va le plus vite et est le plus efficace, c’est évidemment le Net. En Belgique, les sites spécialisés sont nombreux. En voici une liste non exhaustive, volontairement établie sans ordre de préférence ni d’importance : Autozone.be (le seul payant de cette liste) ; autoccasion.be ; lemoniteurautomobile.be ; vroom.be ; autolive.be ; petitesannonces.be ; 2emain.be ; autovlan.be ; kapaza.be ; autoscout24.be ; hebbes.be (site néerlandophone). N’oubliez pas les photos de votre véhicule pour l’annonce ; sans elles, les candidats acheteurs vous zappent presque à chaque fois !

Facture type de vente d’un véhicule de particulier à particulier à télécharger en cliquant ici

4. Les formalités

Depuis 2006, un contrôle technique approfondi occasion (en plus du contrôle normal) a été instauré ainsi qu’un certificat (Car-Pass) qui atteste l’exactitude du compteur kilométrique afin de mieux protéger l’acheteur d’une occasion. Lors du passage au contrôle, il faut préciser que vous allez revendre la voiture (ce certificat Occasion a une durée de vie de 2 mois). Attention : cette démarche n’est pas  nécessaire en cas de vente entre époux, cohabitants légaux ou enfants avec transfert de plaque.

5. Les documents et pièces nécessaires à la revente

Lorsque vous vendez votre voiture à un particulier, il faut lui fournir les documents suivants : la Demande d’Immatriculation reçue au contrôle technique (l’acheteur devra la transmettre à sa compagnie d’assurance auto qui y mettra son sceau attestant que le véhicule est assuré et ensuite enverra la demande à la DIV) ; l’Attestation kilométrique Car-Pass (sans celle-ci, l’acheteur peut faire annuler la vente) ; le Certificat de Conformité (carte grise du constructeur) ; une Facture de Vente d’une Voiture d’Occasion ; le Certificat de Visite du Contrôle Technique + le rapport “Etat du véhicule” ; les Clefs et (tous) leurs doubles.

unnamed

6. Les documents et pièces à conserver

 

Il y en a 2 : la Feuille rose (certificat d’immatriculation), qui a de toute façon été poinçonnée lors du contrôle technique occasion et a perdu sa validité ; les plaques, qui sont votre propriété et sont établies à votre nom et serviront sur votre prochain véhicule. Si vous ne comptez plus utiliser de véhicule à votre nom, vous devez les renvoyer dans les 4 mois à la D.I.V. pour les faire radier (DIV – Service Radiations – Rue du Progrès 56 à 1210 Bruxelles).

7. Se faire payer en toute sécurité

Le mieux est d’exiger un chèque certifié par une banque (belge), le nom de l’acheteur doit obligatoirement y figurer (vérifiez avec la carte d’identité et contactez éventuellement l’agence par téléphone pour vérifier si le document un authentique). Attention, depuis le 1er janvier 2014, les paiements en espèces sont limités à 10% du prix total d’un bien, avec un maximum de 3.000 €. De même, pour vérifier l’authenticité des billets, vous pouvez soit passer par une banque, soit les introduire dans un guichet automatique qui accepte les dépôts d’argent comptant ; si les billets sont faux… ils seront automatiquement rejetés par l’appareil !

534380173570aae038b0b199Ph. V.H.

Notre conseil :

Sachez que pour bien vendre votre voiture vous-même, il faudra y consacrer du temps (faire des photos, rédiger une annonce, accueillir les candidats acheteurs, faire les essais…). A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle. Généralement oui, si votre voiture est dans un bon état. Le tout est d’accepter les contraintes liées à une meilleure revente.

Articles associés

Essence ou diesel ? Accises et prix des carburants ont encore changé la donne

C'est désormais une quasi certitude, le moteur diesel a perdu presque tout intérêt financier, même au-delà de 30 000 kilomètres...

Pneus «hiver», le bon réflexe !

Feuilles mortes, pluies battantes, boues spongieuses, neiges épaisses, verglas tenaces, brouillards enveloppants, nuits longues, état souvent déplorable des revêtements routiers,...

Le leasing, oui mais pour particuliers !

On l'appelle private lease, leasing pour particuliers ou LOA (location à long-terme). Tout ça, c'est la même chose : un...

Les 6 règles d’or pour (bien) négocier le prix d’une voiture neuve

En Belgique, la maxime dit que si un concessionnaire vous vend une voiture au prix catalogue, il sable le champagne...

Comparer les Assurances Auto : attention aux arnaques

Comment vous le savez certainement, l'assurance auto n'est pas une option : la loi vous oblige à souscrire au moins...